POD Canada 06! 23/02/14 Ici, on embauche

économie-canada-quebec-nous-embauchonsPOD Canada! Une sorte de légende urbaine, de celle qui fait taire tout le monde autour du feu de camp lorsque tonton Joe commence à en parler. Celle dont les anciens nous causent à demis mot, et qu’on repère tout de suite grâce à ce changement de voix typique, celui qui passe brutalement de la précipitation nostalgique et joyeuse de pouvoir en reparler à un ton bien plus bas, plus calme et soucieusement retenu, celui qui nous met la puce à l’oreille à nous, pas besoin de le dire, on l’a déjà compris qu’on en aura pas nous, « du boulot! » ////// Ouai, POD économie today, vous êtes prévenu, on ne parlera pas de petits oursons mignons, ni de Julie Gayet, et encore moins du match de l’équipe de France de rugby de hier que mon subconscient a, étonnement décidé d’extraire de mon contenu mémoriel. Autant le dire, si ce n’est pas votre dada, reprenez une activité normal comme le planté de carotte. La situation n’est pas évidente à décrire, rien à voir avec l’Inde où ça ouvrait, construisait et remplaçait à tour de bras, non, ici ça grandit, tout grandit. Aujourd’hui à la radio j’entendais les journalistes commenter une annonce officielle qui rabaissait les prévisions de croissance du Canada de 2.5 à 2.3 pour 2014. Bon. Puis le journal explique son scepticisme quant à l’équilibre du budget national en 2015, ils le prévoient (les journalistes) plutôt pour 2016. « L’équilibre budgétaire » pour ceux à qui ça parle, vous comprenez le décalage avec notre patrie. Bon. Sinon, il y a beaucoup de pétrole à l’Ouest, c’est une bonne chose pour l’économie, mais catastrophique pour l’environnement, petit aparté pour préciser qu’à l’Ouest du pays, les conditions d’extraction étant difficile, 50% oui, 50% du pétrole extrait sert à alimenter le processus de sa propre extraction et de sa purification. En d’autres mots, pour chaque litre que vous mettez dans votre voiture, il y a déjà un demi litre qui a déjà été brûlé, rien que pour l’extraire et le nettoyer du sable. Imaginez vous alors l’impact quand on parle de millions de tonnes et qu’on y ajoute le transport maritime pour l’amener sur notre sol, puis le transport routier pour l’amener dans notre station… Bon. Du coté Est, le Québec vient d’autoriser l’exploitation d’un gisement moyen, qui rapportera 115 Milliards de $ sur 30 ans. Précisons que 71% des québécois sont pour l’exploitation de ce gisement, qui redonnera un petit coup de botte à l’économie québécoise qui est, rappelons-le la dernière du pays. Bon. Pour finir et pour bien comprendre le système nord-américain il faut savoir que la protection sociale est très différente de chez nous. Il est beaucoup plus facile pour un patron de nous virer, du coup les patrons ont moins peur d’embaucher car ils savent que si ça se passe mal, ils peuvent mettre fin au contrat. Du coup, il est bien plus simple de trouver un job, après soit tu es bon et tu restes soit, on trouve meilleur que toi. Ça a pour inconvénient de perdre en stabilité d’emploi, mais les gens sont moins stressé car ils savent que si ils perdent leurs job, ils en retrouveront un en moins de 3 semaines. Pole emploi est désert, il faut dire qu’ici l’indemnité chaumage c’est 55% de votre ancien salaire contre 90% en France, et bien entendu, on y a le droit bien moins longtemps. Voilà, vous savez comment le Canada fonctionne. Je pourrais en parler des heures… Bref, nous embauchons.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s