La fole transition Canada-Nouvelle Zélande, le point!

Ouaou, que d’aventures vécues ici, pour résumer ces 3 derniers mois voici 3 points.

La visite de mon petit frère m’a permis de trouver une excuse pour partir aux états-unis une nouvelle fois. Cette fois nous visions Washington D.C., et nous y sommes arrivé! Nous dormions dans le VAN,Van pontiac montant autant vous dire qu’en pleine ville trouver un endroit éloigné du passage des policiers était parfois très difficile. Mais nous n’avons jamais eu d’amende!! 🙂 Washington est une ville qui respire, beaucoup plus que NY à mon sens.

Whashigton Un Max de Trip

Les espaces verts sont légions, les gens sont relaxs, les bibliothèques sont toutes plus chargées d’histoire les unes que les autres, il y a des monuments partout : Martin lutter king, Rusevelt, Lincoln, Jefferson ou encore Washington… Et bien sur les clous du spectacle, le Capitole (visite gratuite), la maison blanche (visible de loin seulement) et le « Washington monument », un obélisque qui s’érige majestueusement au milieu de cette ville plate.the monument whashigtonWhashigton Le Capitole

Cette ville est chargée d’histoire, la version américaine de l’histoire bien sur, où on vous fait quasiment croire que la 2éme guerre mondiale a été une guerre menée de bout en bout par les américains, que ce sont eux qui en ont le plus souffert… Quelques détournements historiques qui nous rappellent bien que nous sommes aux USA. Bref, la ville en elle même est un musée! Et chaque balade est soumise à mille découvertes. Même l’accès aux bibliothèques est gratuit, alors garez votre voiture au niveau du mémorial Jefferson (seul parking gratuit) et prenez toute la journée pour découvrir tout ce que vous réverve Washington.

Je n’ai quasiment pas travaillé! Les choses se sont faites naturellement, Lyne (chez qui nous étions hébergé) est une femme passionnée et surtout passionnante. Sa maison est une vrai bibliothèque qui n’a (presque) rien à envier à celles de Washington. J’ai passé beaucoup de temps à m’intéresser à l’histoire, Egypte, Mésopotamie, Grèce…Saint Jerome Lyne Cette passion est devenue tellement dévorante qu’elle est devenue mon mode de vie pendant 4 mois. Chaque nouvelle journée était prétexte à apprendre quelque chose de nouveau. Une vie simple, déneiger la maison, s’instruire, faire le bois, lire, aider Marina, chercher du travail de temps en temps, parler avec Lyne, avec Léon, jouer aux fléchettes… j’ai appris, sur les autres, sur l’histoire, le monde et sur moi même. Alors l’idée de travailler à 10$ de l’heure pour justifier le mot « travail » dans mon visa « travail-vacance » est devenu au fil du temps bien superflue.Youri Saint Jerome

Je n’ai travaillé que 4 fois, sur des événements à chaque fois, je ne vous en apprendrais donc pas beaucoup sur le milieu du travail Canadien. Content malgré tout d’avoir connu le milieu de l’événementiel pour comprendre le fonctionnement d’une agence et pour m’avoir permis de ramasser 400 petits $ en tout et pour tout. Je me suis même vu abandonner un job à 30h/semaine dans un hotel 4 étoiles alors que j’avais fait le déplacement 2 fois pour aller aux entretiens de ce dernier. Aucun regrets, ce que j’ai appris durant ces 4 mois de repos est une véritable aubaine, que peu de monde a la chance ou le temps de pouvoir saisir.

-Enfin, la question est : pourquoi et comment quitter le Canada de si tot?

La réponse à cette question se nome Marina. Saint jerome marinaAlors que je vivais sans stress ma situation de « non travailleur » Marina, elle préférait rester active. Nous étions tout les 2 bénévoles, elle plus que moi, mais au bout d’un certain temps, ne voyant aucune possibilité de job se dessiner à l’horizon (en majorité à cause de la quasi impossibilité de décrocher un visa de travail), elle décida de prendre les devants. Elle envoya alors des CV partout dans le monde, au cas ou une des structures que nous convoitions décide par miracle de nous répondre. Et le miracle eu lieu, après une 40éne de CV ou lettre de motivation envoyées,  nous reçûmes une réponse d’Auckland! L’alliance française, lieu ou nous postulions pour la 2éme année consécutive proposa un entretien skype à Marina. Conscient de la chance que représentait cette opportunité, quelques répétitions et un peu de travail concernant l’anglais furent nos alliés pour réussir cet entretien. Réponse positive de l’Alliance, la question se pose alors : dois-je partir ou pas avec Marina? Charente

La Nouvelle Zélande est le pays au monde qui est le plus éloigné de la France, le ticket est cher certes, si je part, ce ne sera que pour 1 moi et demis étant donné que la saison d’été m’attend certes, mais cette occasion ne se représentera peut être jamais et j’ai appris une chose, la tombe arrive plus vite qu’on ne le pense, ce qui est pris est pris. Alors GO!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s