Le salaire des V.I.E./V.I.A. calcul et explication des disparités.

Être soumis à un salaire qui peut changer du jour au lendemain, cela vous paraît surprenant, c’est pourtant bien le cas des V.I.A. (Volontariat International en Administration) et des V.I.E..

La rémunération des volontaires internationaux en entreprise (V.I.E.) ou en administration est en réalité une « indemnité » et n’est pas considérée comme un salaire soumis aux charges sociales. Cette indemnité est publique, vous pouvez la consulter sur le site CIVIWEB qui est un site géré par le Ministère des Affaires Etrangères, le Ministère de l’Economie et des Finances et par Business France.

Même s’il existe des différences de rémunération entre V.I.A. et V.I.E., elles ne sont pas très significatives. Par contre, pour l’un comme pour l’autre, les variations entre 2 pays de destination peuvent être importantes et varient de 1332€ mensuels (Tunisie) à 5033 € (Nigéria) (dates pour les V.I.E. aout 2019). Selon les périodes il arrive que certaines rémunérations excèdent 5000€ mensuel comme l’Angola en 2017 ou le Nigéria actuellement. Rappelons qu’en plus de la menace Boko Haram, le Nigéria fait actuellement face à une montée des réclamations du mouvement Chiite depuis plusieurs mois (*Le Monde) ce qui a déjà provoqué plusieurs dizaines de morts et des tensions particulièrement importantes dans le pays, Action contre la faim a aussi subi une attaque avec enlèvement en juillet dernier.

Vous trouverez les listes des pays et les rémunérations à dater d’aout 2019 en cliquant ICI pour les V.I.E et V.I.A.

Comment? A l’heure actuelle le calcul exact de la rémunération des V.I.A. n’est pas communiqué par civiweb, vous allez comprendre ici quelques mécanismes de cet ajustement. Nous savons qu’il se décompose en 2 parties :

  • 1/ une indemnité identique pour chaque pays, certainement un pourcentage de l’indice brut 244 de la fonction publique (indice de référence pour le salaire des fonctionnaires), que vous voyez ici dans la 3e colonne 723,99€.

  • 2/ Une indemnité géographique (4e colonne) propre à chaque pays, fixée « sur la base de recommandations adressées par des experts indépendants » selon civiweb. Ces experts font état des conditions de vie dans le pays tous les trimestres, ils informent l’Etat des épidémies, des évolutions des tensions militaires ou politiques, mais aussi de choses plus simples telles que la dangerosité de la circulation, l’accessibilité à l’alimentation, l’eau ou au logement. Ainsi en cas d’attentat, en cas de dégradation de la paix sociale ou en cas de pénurie d’essence par exemple, les informations transmises par les experts feront évoluer l’indemnité géographique à la hausse.
  • Civiweb précise que « les évolutions trimestrielles (n.d.l.r. : de cette indemnité) du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International portent exclusivement sur un mécanisme change-prix » .

 

  • Qu’est-ce que ce mécanisme change-prix?

D’après un rapport législatif de 2005, c’est un modèle utilisé par le ministère des Affaires étrangères qui fait intervenir à la fois les variations des taux de changes et les différentiels d’inflation entre la France et les autres pays du monde économique.  Son rôle est de  « protéger les agents de son département (n.d.l.r. Affaires étrangères)  contre les mouvements des taux de change et leurs conséquences sur les pouvoirs d’achat » selon M. Pierre-Christian Taittinger (JO Sénat).

  • Cette indemnité géographique évolue donc en fonction du taux de change de l’Euro face à la monnaie du pays en question, mais aussi de l’inflation (coût de la vie) de ce pays. Ces 2 mécanismes sont souvent liés, mais dans certains pays, particulièrement en Afrique où la corruption affecte parfois tout un pan de l’économie, le taux utilisé par l’Etat et les organismes internationaux pour le change officiel (argent virtuel et bancaire) possède un taux de change plus fort que l’argent liquide (argent non blanchi qui a donc moins de valeur). Dans ce cas là, l’inflation du prix de la vie quotidienne, n’est pas toujours suivie directement par le change officiel.
  • Ensuite, la qualité de vie des destinations est aussi très largement prise en compte dans le calcul de cette indemnité géographique. En effet l’indemnité géographique de la Bolivie est supérieure à celle du Canada alors que le coût de la vie au Canada est bien plus élevé que celui en Bolivie.
  • Les facteurs sociaux tels que la sécurité, ou l’éloignement culturel semblent donc être pris en compte, on remarque en effet que le Nigéria, l’Afghanistan, l’Irak, le Yémen, le Venezuela, le Soudan du Sud, la Libye, le Pakistan, l’Angola et Sao Tomé-et-Principe sont les seuls 10 pays à obtenir une indemnisation géographique de 3000€ ou plus, la R.D. du Congo arrivant en tête avec 4039€ d’indemnité. Ces pays ont en commun de souffrir d’un climat social ou économique extrêmement tendu.
  • L’offre et la demande interviennent, il est plus simple de trouver des volontaires pour l’Espagne que pour l’Irak. Le montant de l’indemnisation est là pour combler cet écart.
  • Enfin l’intérêt de la France à stimuler les échanges économiques semble peser dans la balance. Le Royaume-Uni par exemple est déjà un important partenaire commercial de la France et la plupart des marchés sont déjà développés, ce qui expliquerait en partie la faible indemnisation pour ce pays (899€). La France a tout intérêt à stimuler les échanges avec des pays en développement comme le Nigéria (pays le plus peuplé d’Afrique) où l’on note une indemnisation très importante (4 309 pour les V.I.E.).

Quand? La ré-évaluation de cette indemnité a lieu tous les trimestres et se base sur les données économiques datées d’environ 6 mois lors de la mise à jour. Ce retard a d’ailleurs été remis en cause dans le Journal Officiel en 1989.

PS : Il est à préciser que l’indemnité versée au titre de l’accomplissement d’une mission de volontariat est exonérée de l’impôt sur le revenu. Plus d’informations : https://www.civiweb.com/FR/article/Regime_imposition_VI.aspx

 

Maximilien Vergnaud

Une réflexion sur “Le salaire des V.I.E./V.I.A. calcul et explication des disparités.

  1. Pingback: Nigéria : Expatriation et monde diplomatique | Un Max De Trip

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s