Pic Of the Day Egypt n°10 : « Gizeh 2/3 : la chambre du Roi – L’homme le plus grand du monde »

Nous continuons notre découverte de Gizeh et c’est un tout autre visage que nous réservait cette après-midi. Après une arrivée entachée par la saleté du site, rien ne pouvait entraver notre impatiente d’aller dans la chambre du roi (pour les néophytes : n°11 sur le schéma).

Entrèe seule 15€, ou la moitié pour les étudiants. Nous nous dirigeons donc vers la fameuse entrée après nous être perdu sur la mauvaise face de Khéops.

 

 

 

Un attroupement nous y attendait, un géant est en vue :

l’homme le plus grand du monde accompagné de sa concubine à sa droite, la plus petite du monde (Indienne), qui lui arrivait au genou, séance photo à gogo, gardes du corps, poignées de main et bain de foule, le pauvre avait bien du mal à marcher avec ses béquilles… Scène un peu dérangeante à mon sens que nous avons observé une 20ène de seconde avant de repartir vers notre vrai objectif : entrer dans la pyramide!

Khéops et son bateau

Pas tellement d’indications, on suit des marches un peu au hasard en essayant de rejoindre le seul trou visible depuis le sol dans lequel semblent rentrer des gens. Caméras interdites, contrôle des tickets sans barrière ni fouille, 3 personnes vous attendent à l’entrée du couloir, on ne sait pas vraiment qui est gardien, qui est pote du gardien et qui est cousin du gardien. Bref, on donne nos tickets, à un des 3, on nous chafouine sur le fait que nous soyons étudiants sans date de validité sur nos cartes (comme d’habitude), nous finissons par laisser quelques asiatiques sortir avant de nous lancer.

Nos esprits de bons samaritains nous ont dissuadé de prendre la moindre photo à ce moment (interdit) mais après avoir compris que cette interdiction n’existait que pour permettre aux gardiens de la lever en vous demandant quelques euros en échange, nous avons pris le plit et fait comme tout le monde. La photo ci-dessus est donc tirée d’une autre pyramide mais représente bien la taille du long couloir (1m de haut) que nous avons du empreiter avant d’atteindre la grande galerie. Baissez-vous, il faut que ça passe! Le sac frotte, et il faut se pousser quand quelqu’un remonte (souvent en sueur). Plus on descend plus l’humidité augmente. Il faut une bonne condition. On arrive enfin dans la grande galerie, et là on ne comprend pas comment des blocs de pierres peuvent avoir été agencés en laissant un espace si grand, si haut et si droit. Pire on ne comprend pas l’intérêt d’un plafond si haut après un couloir si bas. Tout est parfaitement droit, conservé comme il y a 4000ans avec des lignes complétements droites tout le long.

Nous montons, et dernière épreuve, on se baisse, puis on rentre. Ici un petit bonhomme en sèche nous attend, 60ans ou plus, il est assis et ne parle pas un mot d’anglais, ce qui est incroyable pour un des lieux, voir le lieux le plus mystique du pays. Comme tous les autres gardiens de toutes les tombes/temples/sites que nous avons fait, mon honnêteté m’oblige à vous dire qu’il n’attend qu’une chose, que des non égyptiens arrivent, pour tenter d’une façon ou d’une autre de récupérer un bakchich. Il n’a fallût qu’une trentaine de secondes pour qu’il me dise de prendre des photos, puis me demande de lui offrir ma lampe…

D’abord aspiré par ce que je voyais j’ai profité de mes yeux pour admirer le travail d’orfèvre des égyptiens. Puis le temps s’écoulant, nous nous retrouvâmes, à un moment donné seuls dans cette salle (malaise dans les couloirs, bouchons, problème à l’entrée… je n’ai jamais su pourquoi), le fait est que le gardien sauta sur l’occasion pour nous proposer de prendre le téléphone, ce qui donna ce cliché sur lequel Marina et moi-même sommes à côté du tombeau de Khéops…

L’étrangeté de la situation atteint son paroxysme quand notre camarade (qui ne parlait qu’arabe je le rappelle) me proposa de m’allonger dans le tombeau en échange de 5€, puis de 2,5€ puis de 1€… Chose que je refusai avant de lui donner 1€ pour la photo précédente (de Marina et moi) et surtout pour qu’il nous laisse tranquille. Marina pu prendre quelques autres clichés avant que la salle ne se remplisse de nouveau…

La salle est comme on nous l’a décrite, simplement parfaite (si on oublie la balafre dans laquelle repose un ventilateur). Le granite rose est lisse comme du papier, les joints entre les pierres quasiment inexistants et les linteaux du plafond, impressionnants par leur largeur. Ces blocs de granite de 70 à 90 tonnes ont été extraits de la carrière d’Assouan. Ils ont parcouru 950km jusqu’ici, sans roue. Ils ont été, coupés, taillés puis lissés sans fer, pour être monté à une hauteur de 3 étages sans grues, et enfin être ajusté au millimètre près sans machine. Et cela pour chaque bloc de cette pièce.

J’avoue que cela me fascine, et c’est le cas puisque je ne comprends pas et quand je ne comprends pas, ça me travaille!

Nous sommes ressortis de cette salle légèrement choqué par ce que nous avions vu, et aussi pas le comportement de notre petit gardien… Mais contents! Très contents!

Nous avons largement erré sur le plateau autour de Kephren et Khéops pendant encore 2 bonnes heures qui nous ont mené au coucher de soleil.

Mikerinos

Je ne pourrai jamais vous raconter tout ce que nous avons vu. Mais notre choix était fait, nous reviendrons demain pour voir la 3ème pyramide Mikerinos, et sutout, le SPHINX!!

Alors, à demain!

 

Une réflexion sur “Pic Of the Day Egypt n°10 : « Gizeh 2/3 : la chambre du Roi – L’homme le plus grand du monde »

  1. Pingback: PIC OF THE DAY EGYPT N°11 : « GIZEH 3/3 : Mykérinos, suivez les signes!  | «Un Max De Trip

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s