Pic of the day Nigéria n°58 : « Un départ chargé pour Kaduna! »

Une semaine d’organisation, nous sommes 14 voitures à partir pour ce long weekend dont 4 ambassadeurs. Certains dans de simples voitures comme ci-dessous, d’autres dans des voitures blindées accompagnées de pick-up d’escorte policière.

Nous, nous sommes en Kia Rio, petite berline que Maximilien conduit. Il est décidé en amont de couper le groupe en 2 convois de 7, un avec des enfants, plus lent, l’autre sans les enfants et avec les escortes, plus rapide et qui n’hésite pas à utiliser les sirènes et escortes pour dégager la route.

Notre voiture n’étant pas faite pour les routes difficiles, nous donnons une de nos passagères à un des 4×4 du convoi, nous sommes donc 3 plus un policier armé que nous payons pour nous sécuriser.

La route se déroule bien pendant une heure jusqu’à qu’un des membres du convoi ait un problème moteur, nous sommes tous équipés de radios, nous sommes avertis, nous nous arrêtons sur le bas côté. La situation est stressante, les voitures/camions passent à toute allure à quelques mètres de nous, de plus nous sommes à découvert sur une des routes qui compte le plus d’enlèvement. En l’espace d’une minute un pick-up s’arrête, 3 hommes armés sortent, ils sont en uniforme de police (tous sauf un) et nous pressent de déguerpir d’ici à cause du risque de kidnapping. La décision est prise, nous abandonnons le 4×4 en panne au chauffeur, les passagers de la voiture sont répartis dans le reste du convoi en l’espace de quelques minutes. Ca y est, nous repartons au plus vite.

Nous voilà donc maintenant 5 dans notre petite voiture en plus des bagages. La route est parsemée d’embuche, ça va vite, ça double à droite comme à gauche, et surtout, des trous énormes partout, risque d’explosion de pneu important, d’autant plus avec une voiture chargée. C’est d’ailleurs ce qui était arrivé à notre ambassadeur un mois avant notre arrivée, s’en suivirent quelques tonneaux, et plusieurs semaines d’hôpital.

Tout au long nous croisons tout type d’accident entre sortie de route et panne…

 

 

 

Mais malgrès les pièges la destination se rapproche et nous voilà, 3 heures après notre départ, arrivés au grand polo-club de Kaduna. Piscine, maisons de plein pied, grands espaces… Ca y est, on va pouvoir se reposer !

 

Crédit photo : Merci Laure !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s