Afrique du sud : la conclusion, préparez-vous.

Attention post un peu violent, mais il faut dire les choses . Bonne lecture.

POD Afrique du Sud n°13 : « La fête est finie » A chaud et pendant que j’ai encore tout ça en tête j’aimerais poser sur le « papier » un des points qui ressort de ce voyage.

Cela faisait une éternité que je n’avais pas ressenti un peu d’#optimisme concernant la situation de notre belle planète et de tous ses habitants. Le Kruger Park a beau n’être qu’un pourcentage infime des terres émergées, le traverser nous rappelle qu’avec une volonté forte, il est encore possible de sauver une partie des animaux que nous voyons depuis tout petit dans nos dessins animés et reportages animaliers. Nous le savons bien, tout meurt autour de l’Homme, nous assistons à la 6ème extinction de masse. 100 000 guépards en 1900, 7000 aujourd’hui (-93%), 60% des vertébrés de la planète ont disparu depuis 1970 (source WWF), 80% des #insectes en Europe ces 30 dernières années (Le Monde), il ne reste que 1% des #baleines bleues existant en 1800, 1%. Les #abeilles, les poissons, les singes, il ne restera bientôt plus rien et pendant que vous lisez ça 2400 arbres sont coupés par minute pour remplacer de la forêt vierge par des plantations pour le nutella, le bétail ou des mines pous extraire les composants de nos smartphones. Bref tout s’écroule autour de nous, nos enfants ne connaîtront pas les animaux autrement qu’en vidéo et nous sommes en train de voter pour savoir si on doit passer à l’heure d’été ou pas  . Alors oui, traverser le Kruger m’a donné l’illusion l’espace d’un instant que l’#Homme peu aussi être conscient de son #environnement. Les éléphants sont en augmentation dans le park, les #zèbres, les gnous, les #antilopes, la vie reprend ses droits lorqu’elle n’est pas braconnée ou qu’on la laisse simplement tranquille et cela est une très bonne nouvelle.

Alors si payer ma place pour faire un #safari est une façon de donner une valeur marchande à la vie d’un #animal alors je suis prêt à le refaire. Cela est déjà cher et étant donné l’allure à laquelle tout ce qui n’a pas de valeur vivant meurt, voir des animaux libres sera très bientôt considéré comme un véritable luxe réservé aux riches, si vous voulez faire un safari, faites le maintenant. J’en ai pris plein les yeux, grâce, beauté et simplicité. Le spectacle est naturel et grandiose.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s