Pic of the day #Vietnam n°3 : « Dormir chez l’habitant, mais pourquoi? ».

Je ne sais pas vraiment pourquoi mais j’ai une tendance monstre à emmener les gens que j’aime bien dans des galères improbables quand nous voyageons, je pense à Marina Lacal dans cette forêt de ronces sans fin au CanadaNinon Lbs un voyage en scooter interminable aux Philippines pour trouver une cascade que nous n’avons jamais vu ou mon frère qui s’est retrouvé barman à Marrakech.
Bon et bien aujourd’hui c’est au tour de Martine Villéger. Nous voulions voir un marché local, nous en avons trouvé un qui se produit tous les mercredis, parfait, et c’est où? Et bien à Cao Sơn, Mường Khương, ne cherchez pas, vous ne connaissez pas. Sans trop savoir où nous allions j’ai bien entendu refusé de prendre le moindre tour oppérateur. Alors nous voilà parti, de bus en bus, de gare routière en gare routière, nous sommes partie d’un petit nombre de personnes parlant anglait à un petit peu d’anglais parlé par personne – ce n’est pas correct mais vous avez compris le principe-. Après des heures, toute cette aventure nous mena sur des routes sans nom coupant des hameaux sans lumière, et c’est là que le chauffeur décida de nous laisser en nous marmonant un « Cao son, stop here ».

A ce moment là il était 17h30, tout le monde nous voit débarquer dans un bled de 6 maisons peuplé en grande partie de poule. Le GPS m’annonçait encore 1h30 de route, nous étions loin de tout et la dernière voiture croisée remonté déjà à des lustres, la nuit commençait à tomber..

Je vous raconte la suite plus tard .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s